AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 
always go below the midnight sun Ω ft. amina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Empath
avatar


Faceclaim : luis borges
Crédit : signature iloonaa
Messages : 8
Occupation : manager au 7eleven

MessageSujet: Re: always go below the midnight sun Ω ft. amina   Jeu 6 Sep - 19:29

À l’éclat de rire d’Amina, Aurelio sait immédiatement qu’il s’est fait des idées. Même si elle essai de jouer le jeu, brièvement, elle est bien trop amusée par l’idée pour être crédible. D’un côté, Aurelio est soulagé : il aurait été bien trop inquiet pour elle – et pour lui – dans le cas contraire. Mais d’un autre côté, il perd rapidement la lueur d’espoir, le tremplin sur lequel il aurait pu sauter pour la questionner davantage et, peut-être, réussir à glisser un mot ou deux quant à sa condition de nephilim. Retour à la case 0.

Amina s’appuie au comptoir, soupirant avant de lui déclarer, d’un air résigné, qu’il devrait la googler. Il fronce les sourcils, la regardant comme si elle venait de parler une langue étrangère. On ne peut le blâmer : combien de fois, dans une vie, on demande à quelqu’un de nous googler? À moins d’être apparu dans une petite chronique d’un journal local ou quelque chose… Il enfourne la dernière bouchée de son sandwich, haussant un sourcil. « Okay, » dit-il lentement, avant de se redresser. Il attrape sa béquille, filant vers le salon d’un pas rythmique et pratiqué. Il se penche, attrapant son téléphone portable sur la table basse, puis revient vers la cuisine.

«You gotta search for “Amina Spencer” » lui precise-t-elle alors qu’il revient. Il appuie sa hanche contre le comptoir, posant sa béquille distraitement alors qu’il ouvre son application google sur son téléphone. Amina Spencer, huh. Il commence à écrire le nom, mais stop.

Spencer? Il fronce les sourcils, tournant la tête vers la jeune femme. Les boucles foncées, les taches de rousseur… « Oh fuck, wait. » Il lève les yeux en l’air, réfléchissant, la bouche entrouverte. Et soudainement, il s’en souvient. La couverture de ce magazine à potin, dans l’angle de sa caisse, avec la photo désinvolte d’une jeune chanteuse et les gros titres habituels. Il ramène un regard choqué sur l’autre, silencieux pendant de longues secondes.

« Wait, » répète-t-il, laissant tomber son téléphone sur le comptoir. Une pop star, huh? Ça explique bien des choses. Ça explique tout ça. Cela fait du sens aussi avec ses origines : les nephilims ne peuvent qu’attirer l’attention sur eux. Oh wow. Oh merde. Ça lui complique bien les choses. Il lève un bras, le passant sur sa tête pour écraser ses longues boucles vers l’arrière, dégageant son visage, puis hausse les sourcils, soupirant.

« Now I know why you were such a prick when you woke up,” lance-t-il, un petit rire incrédule lui échappant. Bien sûr qu’une personnalité connue doit se méfier des bons samaritains. Il laisse retomber son bras, regardant l’autre. « Aren’t singers supposed to live in LA or somethin’? » Okay, il a beau être flegmatique : c’est quand même plutôt incroyable d’avoir une célébrité dans sa cuisine.
Dans ses boxers, même.

Il fixe Amina, encore ébahi de cette coïncidence, puis secoue la tête. « Oh well, » dit-il, reprenant son assiette vide pour la glisser dans l’évier, « should have listened to your songs more, now that’s awkward. » Il rit, s’adossant aux tiroirs derrière lui. Il croise les bras en observant l’autre.

Il ne sait plus trop comment il se sent. Il est amusé, mais embarassé, mais excité et nerveux tout à la fois. Visiblement, il n’est plus en phase avec les émotions d’Amina. Il détourne ses perceptions de l’interne vers l’externe, ne voulant pas s’analyser plus profondément pour l’instant.
Voir le profil de l'utilisateur
Archangel
avatar


Faceclaim : alia shawkat
Crédit : ava: avengedinchains ; signa : wiise
Messages : 9
Occupation : chanteuse populaire

MessageSujet: Re: always go below the midnight sun Ω ft. amina   Mar 18 Sep - 8:58

always go below the midnight sun
aurelio & amina
••••

Aurelio n’a apparemment pas besoin de terminer sa recherche pour arriver finalement au 21e siècle. Amina pouffe de nouveau en voyant la réalisation se peindre soudainement sur son visage, c’est tout de même amusant, même si elle aurait pu le faire marcher beaucoup plus longtemps que cela. Elle le regarde, sourcils bien haut sur son front, attendant une réaction plus explicite. Cette expression se fond rapidement en une moue en l’entendant profiter de ce beau moment pour l’insulter. Ce type rencontre une célébrité et la première chose qui lui passe par la tête c’est de la traiter d’emmerdeuse ? Certes, elle n’a pas été une soie en se réveillant, mais il faut se mettre dans ses chaussures un peu, elle venait d’ouvrir les yeux chez un inconnu qui, très probablement, attendait quelque chose en échange de son sauvetage, on ne peut lui en vouloir d’être méfiante. «Wow, ok... », répond-elle, visiblement piquée par sa déclaration qui se voulait peut-être une blague. Elle veut bien le voir ingérer tout ce qu’elle a consommé la veille et se réveiller de bonne humeur quand même.

Cela ne semble pas perturber son hôte d’avantage, qui lui demande de façon détournée la raison de sa présence à New York. Elle se balance un peu d’en avant en arrière, ses mains agrippées sur le dessus du comptoir et rétorque avec flegme: « Yeah, they are. » Officiellement, elle est à New York pour retrouver l’inspiration et mettre en branle le projet de film sur sa vie. Officieusement, depuis qu’elle est arrivée, elle n’a fait que boire et se sauver de son agent. Elle ne voit pas ce que l’inspiration a à voir avec tout cela, on ne lui laisse pas écrire ses propres chansons de toute façon. Pas besoin d’inspiration pour recracher de la merde radiophonique. Et, franchement, elle n’a aucune idée de ce qui pourrait intéresser qui que ce soit à voir un film sur sa vie. La jeune femme n’a aucune envie de déballer toute son intimité sur des écrans gros comme des maisons.

Elle avait espéré qu’Aurelio soit plus mal à l’aise, ou du moins un peu plus déstabilisé par ce qu’il vient d’apprendre, mais de toute évidence, ce type est inébranlable. Elle ne peut s’empêcher de penser à sa jambe manquante à ce moment. La seule chose qui semble le troubler, dans l’immédiat, c’est de n’avoir pas avoir écouté ses chansons d’avantage. Ça, elle s’en fout assez royalement. Elle hausse les épaules et soupire: « Eh, you hear one, you’ve heard them all. » Ce genre de commentaire est probablement inhabituel de la part d’artiste envers leur propre produit, mais Aurelio n’est pas un journaliste culturel et elle n’est certainement pas en entrevue, alors pourquoi ressortir cette horrible cassette? Merci aux fans, merci à ma maison de disque, blablabla. Elle tapote de nouveau la surface de comptoir de ses doigts. Et puis quoi maintenant ? Sans doute, l’idée était qu’elle retourne à son appartement, mais elle n’en a clairement pas envie. Il faudra bien qu’elle le fasse, elle ne peut pas rester en boxer trop grands ou en robe nauséabonde… Quoiqu’elle pourrait simplement acheter de nouveaux vêtements, pas besoin de retourner chez elle ainsi. « I should probably get dressed », ajoute-t-elle alors. Elle n’a pas vraiment envie de ressortir dans le vilain monde de sitôt, mais c’est une façon d’évaluer la situation et les intentions d’Aurelio à partir de ce moment.

••••

by Wiise
always go below the midnight sun Ω ft. amina
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Midnight FairyTales; demande de parto
» La série des "The Midnight Library"
» MIDNIGHT EXPRESS
» [BD Gratuite] Dragons : Burning Midnight (2016)
» Premier entrainement de Roses! ( PV Midnight)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum