AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 
just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
avatar


Faceclaim : Carin Isobe
Messages : 8

MessageSujet: just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto   Lun 4 Juin - 22:32


CHARLENE ENOMOTO

nom » enomoto.
prénom » charlene.
surnom » charlie.
genre » F.
date de naissance » 14 avril.
âge » 22 ans.
lieu de naissance » buffalo, new york.
nationalité » américaine (mère japonaise).
taille » 152cm.
occupation » étudiante en gestion & serveuse.
groupe » nephilim.
faceclaim » carin isobe.
»» Nephilim
choeur du parent angélique » angel
pouvoirs » heal, prayer
statut » holy


apparence

Avec sa petite stature, il n’est pas rare que l’on imagine Charlene beaucoup plus jeune qu’elle ne l’est vraiment. Atteignant à peine la barre des 5’ (avec un peu de triche…), elle a tout de même une bonne force physique grâce à son emploi dans un restaurant; on ne peut pas pour autant dire qu’elle parait musclée ou athlétique, elle a encore un peu de ce qu’on appelle affectueusement son gras de bébé.

Au premier abord, on pourrait la confondre pour une poupée, avec son teint clair sans imperfection et ses grands yeux sombres. Ses sourcils droits et fins, sans arche remarquable, lui donnent un air un peu soucieux, et ses yeux donnent l’impression qu’elle peut voir au plus profond de votre âme. Son nez est assez petit, parfaitement droit, et ses lèvres, pas particulièrement fines ou pulpeuses, se démarquent quand même assez car elles sont toujours bien rouges. Des grains de beauté parsèment généreusement son visage et le reste de son corps. Elle se maquille peu mais fréquemment. Ses cheveux bruns foncés sont plutôt minces et lui frôlent les épaules, sa frange s’arrête juste au-dessus de ses yeux.

L’impression de poupée se dissipe un peu si on s’arrête pour lui parler, bien qu’elle reste tout autant adorable. Elle est animée lorsqu’elle s’exprime, ses yeux soudainement pétillants alors qu’elle gesticule. Sa voix quant à elle est plutôt calme, presque monotone, aiguë mais très douce, ce qui pourrait être un peu irritant si elle n’était pas si charmante. Elle a un sourire qui pourrait illuminer une pièce en entier, avec ses fossettes et ses yeux qui ont tendance à disparaitre complètement derrière son sourire.

Charlene s’habille de façon féminine mais un peu conservative. Elle porte rarement des pantalons, pour deux raisons assez simples. Premièrement, elle n’aime pas la sensation des pantalons trop serrés, préférant à la limite une coupe large. Deuxièmement, la plupart des pantalons sont un peu trop longs pour ses petites jambes… et elle n’est pas particulièrement patiente pour magasiner. Elle aime la dentelle, les teintes douces et sobres, les chapeaux, les robes un peu longues… son style vintage ajoute une touche de maturité à une apparence un peu enfantine. Ses lobes d’oreilles sont percés mais elle n’a aucun autre tatouage ou piercing.


personnalité

Malgré ses origines, Charlene est une jeune femme comme tant d’autres. On ne se douterait pas qu’il y ai quelque chose d’inhabituel chez elle simplement en la côtoyant de temps en temps.

C’est une amie fidèle qui est toujours prête à sortir s’amuser. Elle est assez extravertie et conciliante, un bon atout comme elle travaille présentement dans un restaurant où elle doit servir toutes sortes de personnes. Il en faudra beaucoup pour la fâcher, et dans les rares cas où elle s’emporte, c’est dans l’intérêt de quelqu’un d’autre et pas le sien. Elle déteste le conflit et aura tendance à ne pas prendre parti. Elle aime les gens : elle se rappelle souvent de petits détails à propos de ses clients et encourage ses amis à poursuivre leurs ambitions. Même lorsqu’elle en a beaucoup sur son plat, Charlie ne refusera jamais une faveur… au point où on pourrait facilement profiter d’elle.

Outre sa personnalité extravertie, Charlene est une personne assez calme dont l’humeur et l’énergie s’adapte à la personne avec qui elle est.  Elle parait mature malgré son apparence enfantine, ce qui fait que les plus jeunes l’admirent et prennent exemple sur elle, alors que les adultes se sentent à l’aise avec elle et adorent la gâter. Elle a une sorte d’aura magnétique, les gens l’aiment sans même la connaître vraiment et aiment passer autant de temps avec elle que possible.

Elle aime visiter des nouveaux endroits et rencontrer des nouvelles personnes. Son intérêt pour la nourriture et la cuisine date de loin. Depuis qu’elle habite avec son beau-père, elle prête une attention particulière à choisir des aliments santé et délicieux.

Derrière tout ça, Charlene n’est pas si confiante. Elle a parfois l’impression de ne pas avoir de personnalité ou d’ambitions propres, se contentant de suivre ce qu’on lui dit et ce qu’on attend d’elle. Elle ne sait même pas pourquoi on l’aime tant : il y a tant d’autres filles plus gentilles et plus intéressantes qu’elle! Des bribes de pensée qu’elle capte ici et là, elle croit quelquefois qu’on l’aime seulement parce qu’elle est agréable et ne dit jamais non. Elle n’aime pas douter des gens ainsi et tente de refouler ces pensées, ce qui la fait parfois se sentir comme une terrible personne.


histoire

Charlene est née en Upstate New York, où elle a passé la grande majorité de sa vie. Sa mère est japonaise, immigrante de deuxième génération ayant elle aussi grandit dans l’état de New York. Elle n’a jamais connu son père, son géniteur divin, et n’a jamais osé questionner sa mère sur ses origines.

Elle est née légèrement prématurément alors que personne ne s’y attendait. On ne s’est pas questionné sur son père, et même sa mère n’avait pas réalisé qu’elle était enceinte jusqu’aux premières contractions. Elle est tout de même née en parfaite santé, quoi que un peu plus petite que la moyenne. Charlene a été une enfant adorée, même gâtée malgré leur faible revenu. Non, ce qui concernait ses grands-parents, ce n’était pas la naissance de Charlene, ou la disparition soudaine de son père, mais plutôt le fait que sa mère avait seulement 16 ans au moment de sa naissance.

Sa mère a eu beau répéter des centaines de fois qu’elle n’avait jamais eue de relations non protégées, ses grands-parents continuaient à la blâmer pour son irresponsabilité. Ça a créé un certain froid dans la famille. Charlene était aimée par tous les membres de sa petite famille, mais même maintenant, elle ne peut s’enlever l’idée que c’est à cause d’elle que sa mère et ses grands-parents ne se parlent plus.

Charlene passait donc ses nuits dans un petit appartement de Buffalo avec sa mère, et ses journées chez ses grands-parents pendant que sa mère jonglait avec le travail et les études. Elle est très proche de sa mère, peut-être parce qu’elles ont grandi en même temps d’une certaine façon.

Elle était une enfant assez active et aventureuse, ne laissant rien l’arrêter. Elle pouvait se blesser et se sentir mieux quelques minutes plus tard, donc elle n’a jamais vraiment appris à être prudente. À l’école, elle se faisait facilement des amis; certains professeurs l’adoraient et d’autres la considérait comme un problème car, étant toujours le centre de l’attention, elle était une distraction pour le reste de la classe.

À l’adolescence, elle a vécu ses premières peines d’amours et amitiés brisées, comme beaucoup de gens. Peu de gens remarquaient les drames qui l’entouraient, mais ceux qui en étaient conscients se méfiaient d’elle pour cette raison. Il arrivait qu’un ami se montre soudainement possessif d’elle, insistant pour être son meilleur ami et qu’elle passe moins de temps avec les autres. Elle ne savait jamais quoi faire… elle ne pouvait rien faire sans blesser au moins une personne.

C’est vers la fin de son adolescence que sa mère se marie enfin et déménage à New York pour de bon, car son mari est propriétaire d’une pizzeria à Brooklyn. Après des adieus déchirants avec sa meilleure amie, Annalise, Charlene lui promis de toujours rester en contact. Elles n’avaient jamais été séparées pendant plus de quelques heures depuis qu’elles se connaissent. Annalise se sentait mieux avec Charlene auprès d’elle, comme si sa santé fragile n’était même plus une préoccupation. Charlene a toujours cru qu’il y avait un lien spécial entre eux, comme si elle pouvait lire dans ses pensées.

Comme tant d’amitiés avant la leur, ce ne fut pas aussi simple qu’elles l’espéraient. Toutes les deux sont occupées avec leurs études et perdent rapidement contact. Chaque fois que Charlene cherchait désespérément à retrouver ce lien mental avec elle, elle se trouvait envahie d’un mauvais pressentiment.

Et effectivement, à son retour à Buffalo pour les vacances d’été, les parents d’Annalise lui annoncent son décès. Charlene croit toujours que c’est de sa faute : si seulement elle avait été là pour l’aider. Elle ne peut rester à Buffalo plus que quelques semaines, se sentant étouffée par toutes les invitations à sortir et les gens qui veulent passer du temps avec elle alors qu’elle essaie de vivre son deuil.

Elle en est présentement à la dernière année de son bachelor’s degree en business management, avec pour but d’aider le restaurant de ses parents et peut-être un jour être propriétaire de son propre restaurant.

pseudo » hina disponibilité rp » 4/7 longueur habituelle des posts » courts (300-500) comment avez-vous trouvé le forum ? »  mario
Voir le profil de l'utilisateur
Angel
avatar


Faceclaim : alexander ferrario
Messages : 28
Occupation : fugueur/sans emploi

MessageSujet: Re: just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto   Mar 5 Juin - 7:33

mario smol heart
Voir le profil de l'utilisateur
Human
avatar


Faceclaim : ewan mcgregor
Crédit : bat'phanie (signa) & crack (ava)
Messages : 49
Occupation : prêtre/comptable du sancti

MessageSujet: Re: just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto   Mar 5 Juin - 8:23

c-c-cute qt

_________________
take this longing
many men have loved the bells. you fastened to the rein, and everyone who wanted you, they found what they will always want again. your beauty lost to you yourself, just as it was lost to them  ▬ whatever useless things these hands have done. let me see your beauty broken down, like you would do for one you love.
Voir le profil de l'utilisateur http://noparadise.kanak.fr
Admin
avatar


Messages : 38

MessageSujet: Re: just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto   Mar 12 Juin - 19:06


BRAVO

Tous ces efforts auront servi. Tu es validé.e ! Pour commencer en beauté, va donc faire un tour dans le coin des demandes. Tu peux réserver une couleur de dialogue rien qu'à toi et aller faire les demandes pour ton métier et ta résidence. Question de se faire des ami.e.s, tu peux aller te faire une fiche de liens ou aller directement regarder du côté des demandes de rp. Sur ce, bienvenue et bon jeu, de la part du staff de No Paradise !  luve



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto   

just the sky, a dream, the stars, and me — charlene enomoto
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Dalas Stars signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum